Les Sirènes – Christophe Maé

Tel un Jack Sparrow, je remonte mes manches
J’assure pas, j’assure plus, sans mon verre sur la planche
Tel un Jack de trop, du dimanche au dimanche
J’assume pas, non j’assume plus, je ne suis plus étanche

C’est pas la mer à boire tu sais, juste un peu d’eau salée
Sous l’eau, et soulé, sur mon ilot isolé
J’ai des idées noires tu sais, une mouche dans un verre de lait
Même si je perds la mémoire, je bois pour oublier

Et j’entends les sirènes, résonner au loin

Elles vont, elles viennent, chercher les marins
Et j’entends les sirènes, dans la tempête au loin
Avec la vie que je mène, elles viendront pour moi demain

Tel un Jack Sparrow, je remonte les marches
Je les servais les mecs comme moi tu sais, dans ma chemise blanche
À trinquer un peu trop, perroquet sur la planche
Mon rein à couler comme un radeau qui prend l’eau, et qui flanche

C’est pas la mer à boire tu sais, juste un peu d’eau salée
Sous l’eau, et soulé, sur mon ilot isolé
J’ai des idées noires tu sais, une mouche dans un verre de lait

Même si je perds la mémoire, je bois pour oublier

Et j’entends les sirènes, résonner au loin
Elles vont, elles viennent, chercher les marins
Et j’entends les sirènes, dans la tempête au loin
Avec la vie que je mène, elles viendront pour moi demain

J’entends les sirènes, j’ai plongé profond
Ma tristesse est comme la mer, elle n’a pas de fond

Tel un Jack Sparrow, je rabaisse mes manches
www.pillowlyrics.com
error419786
fb-share-icon497975
Tweet 88k
fb-share-icon20